DIU MA2

Associations de professionnels

CNRMAJ

Centre national de référence MALADIES ALZHEIMER JEUNES

Le plan Alzheimer 2008/2012 a reconnu la nécessité d’aider de façon spécifiques les personnes dont le début de la maladie a commencé avant 60 ans, définition en France du caractère “jeune”. Pour cela elle a souhaité la création d’un”centre national de référence pour les malades Alzheimer jeunes” (CNR-MAJ). 

Trois centres mémoire en France ont été retenus en raison de leur expérience pour constituer ce CNR-MAJ: Lille-Bailleul; Rouen, Paris-Salpetrière avec chacun des missions spécifiques.

Les missions de soins du CNRMAJ se déclinent selon 4 axes :  

  • Améliorer le diagnostic et raccourcir son délai pour proposer dès que possible traitements et prise en charge adaptés
  • Améliorer le diagnostic génétique dans les rares formes familiales
  • Améliorer le suivi des patients jeunes en fonction de leurs besoins tout au long de leur maladie, faire connaitre les aides aux quelles les malades ont droit, offrir un soutien psychologique au malade et à son proche, aider à gérer les périodes de crises, en particulier comportementales, aider à trouver un lieu d’hébergement si besoin, aider jusqu’au bout de la vie, permettre un prélèvement cérébral en cas de désir de la famille pour certitude diagnostique.
  • Favoriser l’accès des malades jeunes à tous les protocoles cliniques et pharmacologiques.
 

Structure Fédérative de Recherche “Démence des Maladies Neurologiques et Mentales”
Logo DN2M (Fond Transparent)

La recherche en neurosciences appliquée à la compréhension des maladies du cerveau en lien avec la démence fait figure de notoriété à Lille. Cette communauté, bien que présente dans 4 unités distinctes sur 4 localisations et évoluant aussi bien en sciences de la vie qu’en sciences humaines et sociales, a le souci de travailler de concert en rassemblant ses forces afin d’attaquer de grandes questions scientifiques, médicales et sociétales.

Le Structure Fédérative de Recherche ” Démence des Maladies Neurologiques et Mentales ” (SFR DN2M) a permis d’organiser cette communauté tout en privilégiant clairement les démences, la cognition normale et la psychiatrie biologique.

 

 
 

Logo ANLLFAssociation des Neurologues Libéraux de Langue Française 

Créée en 1987, l’Association des Neurologues Libéraux de Langue Française (ANLLF) rassemble près de 80% des neurologues libéraux français, des neurologues des pays francophones et un certain nombre de membres associés. L’association dont un des fondements est la défense et la promotion de la Neurologie Libérale, s’inscrit dans le tripartisme de plusieurs structures fédératives, la Fédération Française de Neurologie (FFN) qui représente l’ensemble de la profession neurologique quel que soit le mode d’exercice et les Journées de Neurologie de Langue Française (JNLF) avec son congrès annuel international

L’ANLLF anime une formation médicale continue adaptée aux besoins des neurologues libéraux dans le cadre du Développement Professionnel Continu (DPC). Dans ce cadre, elle organise un congrès annuel et des réunions thématiques, notamment sur la maladie d’Alzheimer, et est impliquée dans de nombreuses sociétés savantes et organismes de tutelle (dont le Plan Maladies NeuroDégénératives). 

 

 


Fédération Française de Neurologie

La Fédération Française de Neurologie rassemble dans un cadre tripartite les neurologues français quelles que soient leurs modalités d’exercice (libérale, hospitalière générale, hospitalo-universitaire) et leurs affiliations professionnelles, associatives et syndicales.

Ses objectifs sont de représenter l’ensemble des neurologues, notamment auprès des instances (HAS, AFSSAPS, ministères) et d’organiser en tant qu’organisme agréé les activités de formation médicale continue et d’évaluation des pratiques professionnelles. La FFN est membre de la Fédération des Spécialités Médicales, instance médicale clé de la mise en place du Développement Professionnel Continu.

 

 


Société de Neuropsychologie de Langue Française

La Société de Neuropsychologie de Langue Française (SNLF) est une Association Loi 1901 – créée en Avril 1977, aussi connue sour le nom de Société Savante Francophone des Professionnels de la Neuropsychologie.  

La SNLF, de par la coexistence harmonieuse en son sein de chercheurs fondamentaux en neurosciences cognitives et de cliniciens (psychologues, médecins et orthophonistes), a joué un rôle central dans l’évolution de la pratique et l’apprentissage de le neuropsychologie, en servant de catalyseur et d’espace privilégié au sein duquel ont été présentés et discutés les travaux novateurs précisant les grandes fonctions cognitives, leurs approches conceptuelles et modélisations, leurs processus et architectures, ainsi que leurs bases anatomiques. Le SNLF a également permis de rassembler les personnes ressources nécessaires à l’élaboration, la validation et la normalisation de nombreux outils utilisés maintenant en routine clinique. A ce titre, la SNLF est unique en ce qu’elle réunit les acteurs indispensables à la pratique et à la recherche clinique, à la recherche fondamentale et à la recherche translationnelle.

 

 


Collège National des Neurologues des Hôpitaux Généraux
C.N.N.H.G.

Le Collège National des Neurologues des Hôpitaux Généraux (C.N.N.H.G.) est une association qui a pour but notamment la défense du fonctionnement, la promotion et l’évaluation des soins des structures neurologiques des Hôpitaux Généraux et d’autres établissements qui répondent aux besoins de la population en matière de pathologies neurologiques dans le cadre du service public. 

 

 


Société des Neurosciences

La Société des Neurosciences, créée le 4 mai 1988, est une association scientifique francophone regroupant aujourd’hui plus de 2500 membres. Elle a pour but de promouvoir le développement des recherches dans tous les domaines des neurosciences. Elle se compose de membres français et étrangers, répartis entre membres honoraires, bienfaiteurs, titulaires et étudiants. 

Cette association couvre tous les domaines des Neurosciences, de la recherche fondamentale à la recherche clinique, et à la recherche appliquée, de tous les secteurs publics ou privés. Elle a pour but de favoriser :
  • les interactions entre chercheurs de tous horizons, et de contribuer à l’animation et au développement de l’activité scientifique,
  • la diffusion des connaissances scientifiques dans le cadre de l’éducation, de la formation des jeunes chercheurs, et de l’information du public.
  • le soutien aux recherches en neurosciences par les organismes publics et les établissements du secteur privé.
Elle participe dans le domaine international,à la vie scientifique internationale et au rayonnement de la recherche effectuée dans les pays francophones en s’associant aux sociétés scientifiques internationales, Federation of European Neuroscience Societies (FENS), International Brain Research Organisation (IBRO), et en menant des actions conjointes avec les autres associations scientifiques thématiques ou nationales, en Europe et dans le monde.

 

 


Association des assistants et internes en neurologie de France

L’association des assistants et internes en neurologie (ANAINF) a pour objet de réunir et de représenter les Internes et les Chefs de Clinique-Assistants en Neurologie et de promouvoir l’enseignement et la recherche en Neurologie.

Les activités de l’association sont multiples :
  • Faciliter les échanges et la circulation des informations d’intérêt sécifique et général entre les Internes et les Assistants en Neurologie
  • Représenter les Internes et Assistants en Neurologie auprès des instances officielles
  • Favoriser la formation
  • Promouvoir la recherche

 

 


Association Française Fédérative des Etudiants en Psychiatrie

L’association Française Fédérative des Etudiants en Psychiatrie (AFFEP), anciennement intitulée Association pour la Formation Française et Européenne en Psychiatrie, a été créée en 1998, initialement pour participer au forum européen des internes en psychiatrie : l’EFPT (European Federation of Psychiatric Trainees). 

Les missions de l’AFFEP sont nombreuses : favoriser le dialogue entre internes, diffuser les informations concernant l’internat et la formation au métier de psychiatre, aider à la création et au développement des associations locales, participer à l’amélioration de la formation et à l’organisation de congrès, représenter les internes auprès des tutelles… Loin des clivages et autres obédiences, l’AFFEP est avant tout un lieu de rencontres et d’échanges cherchant à porter la voix des internes et à les accompagner tout au long de leur cursus.

 

 


Syndicat des Psychiatres Français & Association Française de Psychiatrie

Promouvoir la spécialité psychiatrique est la vocation première du SPF, le Syndicat des Psychiatres Français. Ce sont là la force et la responsabilité majeure de cette formation de rassemblement et d’union des psychiatres, qui représente et défend leurs intérêts professionnels, tous modes d’exercices confondus (exercice libéral, public ou associatif).  

Susciter et valoriser la réflexion scientifique est la mission essentielle de l’Association Française de Psychiatrie (AFP) qui, aux côtés du SPF, favorise des échanges à la fois nationaux et régionaux, tout en apportant sa contribution dans le cadre de rencontres internationales.

En outre, l’AFP participe activement à la réflexion concernant le développement professionnel continu. Le SPF et l’AFP contribuent ainsi à faire évoluer la spécialité psychiatrique pour le bien commun.

 

 


Le Pôle Interrégional de Gérontologie

Le projet de Pôle Interrégional de Gérontologie (PIRG) est à l’initiative des équipes universitaires de Gériatrie des CHU d’Amiens, de Lille et de Rouen. Il a pour vocation de s’inscrire dans le G4 qui engage les CHU d’Amiens, de Caen, de Lille et de Rouen dans une démarche interrégionale.

Sa finalité est l’amélioration de la qualité des soins dispensés aux personnes âgées. Son objet est de rassembler et promouvoir les compétences gériatriques de l’inter-région. Ses actions seront dans le domaine de la recherche, de l’innovation, de l’enseignement et des soins.