DIU MA2

La création artistique sous l’oeil des neurosciences… Conférence nocturne du DIU MA2

La création artistique sous l’oeil des neurosciences… Conférence nocturne du DIU MA2

La création artistique sous l’oeil des neurosciences… Conférence nocturne du DIU MA2

Ouverte à tous, la conférence nocturne du quatrième séminaire du DIU MA2 se tiendra dans l’amphithéâtre n°7, au 1er étage du Pôle Formation de la Faculté de Médecine, le jeudi 26 mai 2016 à 19h30.

 

Un cocktail d’accueil, à 19h, précèdera l’événement ! 

 

À cette occasion, nous avons l’immense plaisir d’accueillir le Docteur Catherine Thomas-Antérion, dont la conférence s’intitulera : La création artistique sous l’oeil des neurosciences.

 

Immergé dans le travail du peintre-graveur contemporain, Vesselin Vassilev, sur la Mona Lisa de Léonard de Vinci, qu’il représente de dos, le lecteur découvre les mécanismes cognitifs qui sous-tendent la création artistique. Catherine Thomas-Antérion montre que la fabrication d’une oeuvre murit lentement et s’effectue en plusieurs étapes : l’inspiration (qu’est ce qui fait sourire Mona ?), l’assimilation (le travail, les recherches de l’artiste, etc.), la résolution du problème et l’illumination (la solution), et enfin la fabrication elle-même (ici, la technique de la gravure). En outre, des études neuroscientifiques récentes sur le visage de Mona permettent de mettre en perspective à la fois le point de vue du spectateur et ce que le regard lui-même apporte à la théorie de l’esprit et aux échanges sociaux. Cette étude, menée comme une enquête policière avec des énigmes à résoudre — hommage à l’un des passe-temps de Léonard de Vinci —, trouve sa résolution dans les sources de l’artiste (dessins préparatoires et oeuvres choisies) sous l’angle des neurosciences et de la neuroesthétique.

Catherine Thomas-Antérion est neurologue et docteur en neuropsychologie. Elle a publié de nombreux ouvrages ou participé à des publications collectives dans ce domaine. Elle a codirigé et écrit des chapitres de l’ouvrage Neuropsychologie et art, avec le professeur Hervé Platel (2013) et est co-auteur de l’essai Les Troubles de mémoire : prévenir, accompagner (2015). Elle a publié un recueil de poèmes Aïe mes idoles ou canards exquis, illustré par Danielle Stéphane (2012). Aux Belle Lettres, on lui doit, avec le professeur Frédéric Dubas, l’ouvrage Le Sujet, son symptôme, son histoire (2013).

© Editions Klincksieck – Collection d’esthétique